Le guarana, ce fruit énergisant

Le guarana, cette plante mythique d’Amazonie aux vertues étonnantes, est utilisée depuis toujours par les indiens. Plus récemment, ses graines se sont popularisées et sont maintenant consommées à travers le monde comme complément alimentaire, en boisson énergisante, en soda, ou encore sous forme de bière.

 Qu’est-ce que le guarana ?

Le guarana, dont le nom scientifique est Paullinia cupana, est une plante originaire d’Amazonie. On la retrouve au Brésil (principalement dans la municipalité de Maués), mais également au Pérou, en Colombie et au Venezuela.

Cette plante est très connue pour ses effets stimulants et énergisants grâce à sa forte teneur en guaranine, un équivalent à la caféine. Sa teneur en guaranine est deux voire trois fois supérieure à celle contenue dans le café.

 L’histoire du guarana

Les graines de guarana étaient utilisées comme plante médicinale par les habitants d’Amazonie à l’époque précolombienne il y a près de 2000 ans avant JC lors des périodes de famines et des longues expéditions dans la forêt.

Le guarana tient d’ailleurs son nom de la tribu des Tupi-Guarani, qui ont été les premiers à découvrir les vertus du Guarana.

Ils ont l’habitude de consommer la graine en poudre diluée dans l’eau au cours de rituels ou bien de mâcher ses graines.

En Europe, le guarana n'est découvert qu'au XIXe siècle, mais il devient vite populaire. Aujourd’hui, on le consomme en boisson, comme complément alimentaire ou dans des boissons énergisantes. Il était également utilisé dans la pharmacopée aux Etats Unis comme stimulant, diurétique ou hypertenseur.

Propriétés du guarana

Les vertus du guarana sont nombreuses. Sa forte teneur en guaranine permet l’amélioration des conditions physiques. Beaucoup de sportifs ont d’ailleurs l’habitude d’en consommer pour renforcer leur force et leur endurance. En plus de permettre de lutter contre la fatigue physique, il aide à lutter contre la fatigue intellectuelle et favorise le bien être mental et améliore la mémoire. Il aide et favorise la perte de poids et l’amincissement dans le cadre d’un régime, en diminuant l’appétit. Il permet également de ralentir le processus de vieillissement grâce à son effet antioxydant.

Toutefois, il ne faut pas le consommer à outrance ! L’ingestion en excès peut provoquer des effets secondaires comme l’insomnie, les brûlures d’estomac, la dépendance physique et l’irritabilité.

Préparation du guarana

Le guarana est utilisée majoritairement après avoir été réduit en poudre. Pour cela, lorsque la graine devient mature, l’écorce rouge/orangée du fruit, se fend en trois parties d’où sortent trois grosses graines noires entourées d’une enveloppe charnue de couleur blanche, ce qui lui donne l’apparence d’un oeil. 

C’est dans son noyau que se trouvent les principaux actifs du guarana. On commence par séparer le fruit de son écorce puis on le sèche à l’air libre pendant 6 jours consécutifs. Une fois sèches, les graines sont pilées avec de l’eau dans un mortier. Puis la pâte obtenue est alors roulée afin d’obtenir de petits bâtonnets de Guarana. Les sticks sont ensuite fumés pendant 40 jours afin qu’ils puissent se conserver.

De ces bâtonnets, on en tire la poudre de guarana qui est obtenue en les râpant. Les indiens d’Amazonie avaient pour cela l’habitude d’utiliser la langue rapeuse du plus gros poisson d’Amazonie, le pirarucu.

Boisson

Aujourd’hui, le Guarana a donné son nom à une boisson gazeuse, qui est produite à partir des graines de la plante. Ce soda est fabriqué et vendu principalement au Brésil, mais on le trouve également dans d’autres pays.

D’autre part, de nombreuses boissons sont faites à partir de guarana, dont des boissons énergisantes (Dark Dog et Red Bull), des jus de fruits et également des…bières (la bière française Timbo, la Desperados Red ou encore la Kick de Molson).

The Eye’s Hunter, produisant la bière française Timbo au goût de guarana encourage la sauvegarde de la culture en Amazonie. En effet, elle fait appel au peuple Sateré-Mawé pour la cueillette des fruits utilisées pour la confection de la bière.

Légende du Guarana

Il existe des centaines de légendes et de mythes dans la forêt amazonienne, mais l’une des plus connues est sans doute la légende du Guarana.

Au fin fond de la jungle d’Amazonie dans la tribu Maué, vivaient autrefois un homme et une femme. Ils étaient très appréciés dans le village et très heureux. Toutefois, une chose les attristait : ils n’arrivaient pas à avoir d’enfants.

Tupã, le dieu du tonnerre, qui était bienveillant, leurs fit cadeau d’un fils. Cet enfant était très habile, maniant l’arc et la flèche comme personne ; très aimable aidant sans cesse les personnes du village ; et intelligent connaissant le moindre secret de la jungle.

Toutefois, il ne connaissait pas l’existence de Jurupari, le mauvais esprit de la forêt. L’enfant, si connu de tous pour ses qualités hors normes, était également connu par Jurupari. Jaloux du jeune garçon aimé de tous, Jururapi décida de l’attaquer au cours de l’une de ses chasses en forêt. Pour cela, l’esprit prit l’apparence d’un serpent inoffensif, s’approcha du garçon et le mordit. Paralysé par le venin, le garçon tomba de l’arbre où il se trouvait.

Toute la tribu fut profondément attristée par la perte de l’enfant. Tupã, le dieu du tonnerre, également peiné, conseilla aux parents de planter les yeux de leur fils. De là, naîtrait selon lui une plante unique. Et un matin, le miracle apparut : Une très belle plante avait poussé sur la sépulture de leur enfant dont les petits fruits ressemblaient aux yeux du jeune garçon. C’est ainsi que le Guarana apparut sur terre.

En langue Tupi, cela signifie “l’arbre de vie”. Il apporte le bonheur et la santé.

Vous voulez découvrir l’Amazonie et ses plantes miraculeuses ? Pourquoi ne pas partir découvrir cet environnement unique avec Heliconia Amazonia Turismo ?

 

 

Le blog de Heliconia

Dimanche 09 juin 2019
trek-autonomie-backpack
Lundi 20 mai 2019
Lundi 01 avril 2019
Mercredi 13 mars 2019
Dimanche 24 février 2019