Le marché de Manaus

 Lors de votre voyage en Amazonie, ne manquez pas de vous rendre au marché de Manaus. Visiter cet immense marché est un indispensable au cours de votre séjour. Avec sa multitude de produits régionaux, il vous promet un voyage dans la culture amazonienne. 

Mercado Adolpho Lisboa : symbole du Paris des Tropiques

Le marché (ou mercado en portugais) est très certainement le lieu le plus vivant de Manaus. Communément appelé le “grand marché” par les locaux, c’est l’un des plus important centre de commercialisation de produits régionaux, ce qui en fait donc l’endroit idéal pour vivre une première immersion au coeur de la culture amazonienne. Chaque jour, du lundi au dimanche, les habitants de la capitale sont au rendez-vous pour faire leur course. L’occasion pour les voyageurs de contempler cet incessant manège d’allées et venues entre les étales.

Le marché, situé dans le centre de la ville, sur les rives du Rio Negro est la principale porte d’entrée de la production de pêche de l’Etat. Sur les quais, les pêcheurs s'affairent dès l’aube pour décharger et vendre leur cargaison. A côté de leurs petites embarcations, des bateaux régionaux un peu plus grands attendent leurs passagers pour embarquer pour une croisière sur le fleuve  ou pour se rendre dans d’autres villes de la région.

Mais avant l’embarquement, retour sur le marché et plus précisément sur la partie qui prend le nom de Mercado Adolpho Lisboa. Construit pendant la période de l’âge d’or du caoutchouc et inauguré en 1883, il est le deuxième marché du Brésil. Son inauguration se place dans une époque où la capitale de l’Etat d’Amazonas était considérée comme l’une des plus prospères du pays.

Son architecture aux influences européennes est inspirée des anciennes Halles à Paris, c’est le style Art Nouveau qui domine: vitraux colorés, motifs floraux, structures en fer.

Ses quatre pavillons en fer importés d'Europe, en font d’ailleurs l'un des principaux exemples d'architecture en fer au monde.

Depuis sa construction il a connu plusieurs chantiers d'agrandissement et de rénovation. Le premier a lieu entre les années 1902 et 1906, c’est à cette période qu’il acquiert le nom Adolpho Lisboa en hommage au préfet de l’époque. En 2006, le marché ferme à nouveau ses portes afin d’être entièrement rénové. Il n’ouvrira à nouveau qu’en 2013, soit 8 ans plus tard.

Lieu imprégné d’histoire, sa visite replonge le visiteur directement au temps de la Belle Epoque. Véritable symbole de Manaus, le marché Adolpho Lisboa est inscrit au Patrimoine Historique National depuis 1987.

La visite du marché 

Les endroits les plus visités par les voyageurs sont les 4 pavillons en fer qui composent le marché Adolpho Lisboa. Avec ses 3500m² d’espace aménagé, ce lieu offre au visiteur une multitude de produits régionaux. On y accède par la rue des Barés, entrée généralement privilégiée des voyageurs ou de l’autre côté, face au fleuve.

 

Tout d’abord, le pavillon central, c’est là où se trouve l’artisanat amazonien. Avec son allée centrale et ses différents exposants, c’est un passage obligé pour ramener des souvenirs de son voyage: céramique, bol de Tacacá, noix du Brésil, langue de pirarucu, chocolat, café, tableaux, portes clés mais aussi huiles aux vertues thérapeutiques etc.

Derrière se trouve le pavillon des tortues, nom datant de l’époque où il était possible d’y acheter ces reptiles. Aujourd’hui, ces animaux ont été remplacés par une multitudes de plantes, herbes et produits médicinaux. C’est un espace aux senteurs uniques et aux vendeurs pleins d’histoires sur les vertues de leurs articles . Vous y trouverez toute sorte de produits au nom insolite: griffe de chat, herbe de tortue, corne de boeuf. Rhumatisme, inflammation, dépression, chaque mal y trouve son remède.

A côté du pavillon central se trouvent celui de la viande ainsi que celui du poisson. Le plus apprécié étant évidemment ce dernier, qui expose les différentes espèces présentes dans les fleuves du bassin amazonien. Jaraqui, pirarucu, pacu, tambaqui, autant de saveurs qui se retrouvent dans les mets typiques de la région.

Sur le marché, il est d’ailleurs possible de goûter aux plats locaux. Habitants et voyageurs aiment s’arrêter sur les deux places de restauration afin de déguster les spécialités : galette de tapioca salée fourrée au tucumã accompagnée d’un délicieux jus de fruit pour le petit déjeuner ou jaraqui frit pour le repas du midi. Un régal.

Pour une immersion totale, rendez-vous un peu plus bas dans la rue, dans ce que l’on appelle communément le “marché municipal” ou encore la “feira” en portugais. C’est dans cette partie que les locaux viennent faire leur emplettes de la semaine. Il faut alors se frayer un chemin entre les petites allées étroites, croiser commerçants et acheteurs, laisser passer des hommes portant sur leur tête d’immenses sacs remplies de divers produits pour découvrir, à mesure de votre progression, viande, poisson d’eau douce, multitude de fruits et de légumes, farine de manioc etc. Une explosion d’odeurs, de couleurs et de saveurs dans un endroit grouillant de vie.

On terminera notre tour encore un peu plus bas, au “quai des bananes”. Chaque jour, ce sont des tonnes de bananes et autres fruits qui y sont amenés. Vous y trouverez également de gigantesques pastèques, ananas, pupunhas, le tout pour des prix plus bas que dans le reste de la ville.

La visite du marché est un incontournable lors d’un séjour à Manaus. De nombreux visiteurs s’y arrêtent donc chaque jour afin de découvrir les produits régionaux et d’acheter leurs souvenirs. Étant face au port, c’est également un passage obligatoire avant d’embarquer pour une croisière sur le Rio Negro. C’est aussi ici qu’arrivent nombre de voyageurs et d’habitants de la région, en provenance de Belém par exemple ou d’autres villes amazoniennes.

 

Si un séjour avec Heliconia vous fait envie, la visite du marché sera inclue dans votre programme d’activité! Vous aurez en effet l’occasion de parcourir les étales avec un guide qui vous fera découvrir les différents produits régionaux de la région.

Le blog de Heliconia