Les piranhas, les petites dents de l’Amazone

 Le saviez-vous ? Plus de deux mille espèces de poissons habitent le bassin de l’Amazone soit presque autant qu’en Atlantique ! Il est donc difficile de tous les reconnaître. Cependant, le piranha se distingue plutôt bien des autres… 

Les piranhas, qui sont-ils vraiment ?

Pour la plupart des gens, l’évocation du mot “piranha” est un peu effrayante. Si nous décomposons piranha, mot originaire de la langue Tupi, “pira” signifie “poisson” et “ranha” veut dire “dent”. Les piranhas sont donc… des poissons-dents ! On s’imagine alors de gros poissons avec des dents pointues qui pourraient nous croquer facilement si nous mettons un pied dans l’eau. Cette image véhiculée par le succès des films Hollywoodiens est en effet, quelque peu angoissante. 

Le piranha est un poisson d’eau douce, que l’on trouve principalement en Amazonie. Ils mesurent entre 15 et 25 cm mais peuvent atteindre 50 cm et vivre jusqu’à 20 ans. Ils disposent de mâchoires très fortes ainsi que de dents triangulaires très aiguisées qui pourraient trancher un morceau de chair ! Leur couleur est différente d’une région à une autre. Ce poisson redoutable chasse en groupe et se déplace en banc afin de s'attaquer à de plus grosses proies que lui. Il s’attaque même aux mammifères pendant la période des basses eaux car la nourriture se fait rare. S’ils peuvent s’attaquer à des petits poissons en bonne santé, ils sont souvent attirés par les animaux blessés et sont capables de détecter la présence d’une goutte de sang dans l’eau jusqu’à 10 mètres.

Petit piranha pêché dans les eaux de l’Amazonie brésilienne.

Est-il dangereux de se baigner dans le Rio Negro ?

Ces poissons du bassin amazonien sont en effet, de redoutables prédateurs ! Cependant, ils ne sont pas dangereux pour l’homme. Après de longues recherches auprès des locaux et sur internet pour trouver une histoire croustillante sur un homme dévoré par un groupe de piranhas lors d’une baignade dans le Rio Negro... nous n’avons rien trouvé ! Depuis environ 150 ans, aucune mort par attaque de piranha a été recensée, la dernière remonterait à 1870

 

Leur (fausse) réputation de mangeur d’homme ne date pas d’aujourd’hui mais cette dernière s’est popularisée et s’est diffusée en Occident en 1913 lors de la visite de l’ancien Président américain, Théodore Roosevelt, au Brésil.

Lors d’un séjour en Amazonie, l’ex-président a eu l’occasion de loger chez une famille locale au beau milieu de la forêt amazonienne. Ses hôtes, ô combien serviables, ont redoublé d’efforts pour impressionner le Président Roosevelt. A tel point qu’ils ont affamé des piranhas durant quelques jours dans un bassin reculé et y ont jeté une vache vivante. Théodore Roosevelt raconta dans ses mémoires, qu’il fut marqué par l’agressivité et la rapidité de ses petits poissons qui dévorèrent l’intégralité de la vache en seulement quelques minutes. Selon lui, le squelette de la malheureuse vache, flottait déplorablement.

 

D’après des chercheurs, les piranhas peuvent être attirés par la chair fraîche (animale) lors d’un cas exceptionnel : le surpeuplement de l’espèce dans un endroit confiné aux ressources limitées. Ce qui explique pourquoi la vache a été si rapidement englouti. Les piranhas étaient affamés et leur instinct de survie les ont poussé à se nourrir. Sachez que ce cas est tout à fait exceptionnel.

 

D’autre part, les piranhas ne sont pas tous carnivores puisque de nombreuses espèces se nourrissent de fruits, de graines ou de végétaux. Pour les distinguer, c’est tout simple, les plus gros sont les végétariens tandis que les petits sont les carnivores. Les piranhas carnivores font parties des espèces les plus agressives comme les piranhas à ventre rouge, qui se nourrissent de crevettes et de vers. Notez que les piranhas à ventre rouge ne peuvent manger que 2,46 grammes de nourriture par jour ! Donc bonne nouvelle, vous pourrez vous baigner dans le Rio Negro sans crainte ! 

Venez les pêcher en Amazonie !

Vous êtes-vous déjà demandé si la pêche aux piranhas était possible ? Avec Heliconia Amazonia Turismo, c’est le cas. Embarquez sur les eaux de l’Amazone et venez affronter les piranhas d’Amazonie. On les pêche traditionnellement avec une canne en bambou et un fil de pêche où nous y accrochons un bout de viande ou un morceau de poisson frais. Le piranha se pêche toute l’année cependant, il est plus difficile de le trouver durant la saison des pluies puisque ce petit carnassier se réfugie dans les igapos pour trouver sa nourriture.   

 

La pêche au piranha, activité incontournable d’Amazonie.

Cependant, armez-vous de patience lors de sa pêche... Celui-ci grignote l'appât très rapidement autour de l'hameçon. 

“Ma première pêche n’a pas été chose facile. Après une multitude d’essais infructueux, une bonne dose de patience, de réactivité et un peu de technique… j’ai enfin pêché mon premier piranha !” 

Que ce soit pour les amateurs de pêche ou les débutants, la pêche aux piranhas est une activité incontournable et inoubliable de la croisière sur le Rio Negro avec Heliconia Amazonia Turismo, pour y participer, n’hésitez pas à nous contacter ! 

Le blog de Heliconia

Mercredi 21 octobre 2020
Mardi 21 juillet 2020
Mercredi 17 juin 2020